En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Curiosités architecturales

05 imagette.JPG Sculpture de l'église de Saint-Bonnet
Modillon de l'abside (corbeau sculpté)
Tonnelet ou dolio ?
Péché capital illustré : la luxure

Cliquez sur ce lien

Photos - Patrimoine religieux : Oratoire Saint-Antoine

Oratoire Saint-Antoine(2 photos)

Un monument religieux original : l’oratoire dédié à Saint Antoine, situé près du puits Bournaguet, route de Saint-Bonnet. L’oratoire est constitué en trois parties : un piédestal en gradins, un socle qui supporte la statue, et la statue elle-même. La plaque située sur la face avant du socle porte les mentions : Saint Antoine protégez-nous (40 j. ind.). Brisée comme on le verra sur la 1ère photo, elle a été renouvelée au début des années 2000.
L’édifice a été élevé ici 1898. La statue (1,50 m de haut, poids : 200,1 kg, coût : 300 francs) provient des Ateliers de Vaucouleurs (Meuse). Elle est l’œuvre de l’Union Artistique de Vaucouleurs.

Origine de l’oratoire
Pour dresser cet oratoire, l’abbé Sireyzol, curé de Gignac, a besoin de fonds, aussi lance-t-il en 1896 un appel pressant à certains fidèles susceptibles de verser une offrande généreuse. A noter que l’abbé Sireyzol prend sa retraite cette année-là. L’abbé Laffarguette lui succède.
La bénédiction de la statue par le vicaire général Laporte donne lieu à une fête grandiose le 30 novembre 1898, en présence d’une vingtaine de prêtres et d’une foule de fidèles importante. Etait également présent le chapelain de Notre-Dame de Rocamadour que le curé de Gignac avait appelé à cette occasion comme prédicateur.