En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Photos

Déplier Fermer  Gignac en cartes postales
Déplier Fermer
Autour du bourg(14 photos)
Déplier Fermer
Déplier Fermer  Nature
Déplier Fermer

Arbres remarquables d'hier à d'aujourd'hui

Il y avait à Gignac 4 arbres remarquables, deux chênes et deux tilleuls.
1) Le tilleul dit "de Sully" était situé sur la place de l’église. Il a été abattu en 1958 pour permettre aux voitures de se garer… Aux 17e et 18e siècle, les réunions publiques avaient lieu sous ce tilleul et le garde-champêtre a fait ses annonces du haut des marches, après la grand-messe du dimanche, jusqu’en 1958.
2) Le chêne de Leygonie, un chêne gigantesque : tronc de 4,40 m de circonférence à 1,5 m de hauteur – hauteur du chêne 21 mètres. Ce chêne est mort en 2020.
3) L'Arbre Rond : très gros chêne (circonférence du tronc à un mètre de haut : 3,3 mètres) appelé l'Arbre Rond, lieu de rendez-vous des chasseurs et but de promenade. Il est situé près de la Pierre des Trois Evêques.
4) Un immense tilleul situé sur une propriété privée.

Mais depuis 2006 un arbre étonnant a été installé à la sortie du bourg, route de Nadaillac : un arbre en métal, sculpture de COSTA. En janvier 2003, l’artiste Fernando Costa ouvre un atelier artistique aux Genestes. Très vite naît en lui l’envie de créer un arbre en métal et de l’offrir à la commune de Gignac. Ce projet prend forme en 2005 et devient réalité le 9 juillet 2006. Installé à l’entrée Ouest de Gignac, il devient un nouveau pôle d’attraction du bourg.

Comment se présente l’œuvre installée à Gignac ? Essais d’analyse, quelques clefs pour décrypter l’œuvre de Fernando Costa.