En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Des bornes directionnelles

Qu’es aquò ?

borne vielfou r 2.JPG

Depuis 2002 on trouve sur les chemins, entre la Croix de la Mission et Vielfour, de nouvelles pierres levées qui ne laissent pas le promeneur indifférent : certains passants sont intéressés, d’autres, plus critiques, ne comprennent pas vraiment le sens de la démarche.  Pourquoi cette main ? Pourquoi cette truelle ? Elles indiquent certes des directions, mais elles sont surtout des signatures, celles de l’artisan-maçon auteur de ces nouvelles bornes, Georges Delpech, très attaché au patrimoine local. A quoi correspondent ces mots ? Ce sont les noms en langue d’oc des villages et des lieux-dits tels que les gens d’ici les prononcent. Ainsi « Dziniero » pour Gignières. Certes ce n’est pas la graphie habituelle de la langue d’oc, mais Georges Delpech  fait ainsi d’une pierre trois coups : il indique les directions au randonneur égaré, il enrichit le patrimoine rural de Gignac et il interpelle le passant avec la langue de chez nous, une langue qui fait partie intégrante de notre richesse, une langue qui existe encore malgré les coups de boutoir des instituteurs de la troisième République.   

borne lande.JPG

borne détails.jpg

borne vielfour.JPG 
Georges Delpech auprès de la borne située entre La Valette et Gignères.


Catégorie : Un patrimoine nouveau -


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !