En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Des toits neufs pour les églises et la chapelle

Les toits de l'église de Gignac, de l'église de Saint-Bonnet et celui de la chapelle Sainte-Anne étaient en mauvais état. Devant le coût énorme des travaux l'échéance a été retardé le plus longtemps possible.

Eglise de Gignac (2004-2007)

La toiture de l'église Saint Martin était devenue dangereuse. Non seulement il pleuvait sur les fidèles, mais les ardoises avaient une fâcheuse tendance à s'abîmer sur la place. Il fallait la refaire - c'était devenu incontournable - et remettre en état la charpente du 17e siècle. Voilà qui a été fait en trois étapes.
La 1ère tranche, d'un montant de 42 000 € TTC a commencé en 2004. Le versant sud d'une surface de 252 m2 a été entièrement refait. Cette dépense a été en partie couverte par des subventions du Conseil Général (10 % du montant total des travaux), de la DRAC (15 %) et du Conseil régional (10%).
La 2ème tranche, courant 2005, a concerné les clochers et la réfection de la façade Nord qui menaçait de s'écrouler (réfection des contreforts).
Les travaux se sont achevés en 2007 avec la réfection du versant Nord.

toit PE.JPG

IM001261 - Copie.jpg

IM001759.jpg
P1010417.JPG
P1010405.JPG

refection clocheton - Copie.JPG

couvreur girouette.JPG


panoramique.JPG

Eglise de Saint-Bonnet (2019)

Coût :  24 915, 50 € HT
Financement :
Département : 3727,32 €
Etat 6 228,87 €
Cauvaldor 5 000 €
Autofinancement : 9 949,31 €

eglisestbonnetlauzes.JPG

Chapelle Sainte Anne (2019)

coût : 12 543 € HT
Financement :
Etat : 3 175,75  €
Département : 1881,45  €
Cauvaldor 5 000 €
Autofinancement : 2 525,80 €


Date de création : 02/09/2020 13:37
Catégorie : -

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !