En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Une Gignacoise a connu Sainte Bernadette

Marie Baussonie, née à La Blénie en 1852, est entrée au noviciat de Nevers où elle a fait sa profession religieuse le 13 août 1876. C'est à cette période qu'elle a connu celle qui deviendra Sainte Bernadette.
Son parcours : Hôpital de Châteauchinon, puis en 1878 Tannay (Nièvre), en 1880 Maurs (Cantal), en 1889 à Souillac, en 1902 à l'Hospice de Brive.
Soeur Félicité est décédée à l'hôpital de Brive en juillet 1935.

Soeur_felicite.jpg

Soeur_felicite_1935.jpg
Soeur Félicité, à Eymoutiers, le 19 mai 1935, deux mois avant son décès


Catégorie : La vie religieuse -


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !