En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Bienvenue sur le site de l'association Multi-Medi@ à Gignac Lot

 
 

Démographie

Fêtes et loisirs d'hier à aujourd'hui

Grands et petits événements dans l'histoire récente de Gignac

Le désenclavement de Gignac

Agenda

Agenda des événements CAUVALDOR

Quel temps fait-il à Gignac ?
    
https://www.my-meteo.com
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Recherche

Recherche

Du temps des Mérovingiens

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://www.gignac-en-quercy.fr/data/fr-articles.xml

En déracinant les arbres d'un petit bois, en 1884, le propriétaire met au jour, près de la fontaine de La Quique, des cercueils de pierre remplis d'ossements humains. Ph. Lalande et E. Massénat  n'ont été prévenus que deux ou trois ans plus tard, alors que les sarcophages vides étaient relégués dans la cour d'une auberge du bourg, certains brisés.

A cause de leur forme, ces sarcophages pourraient dater de l'époque mérovingienne : plus rétrécis aux pieds qu'à la tête. Le fond de quelques-uns d'entre eux était percé d'un trou rond, pratiqué à la hauteur du bassin. Leurs dimensions sont à peu près semblables. Les dimensions internes de l'un d'entre eux sont les suivantes :
-    longueur : 1,80 m
-    profondeur : 0,27
-    largeur à la tête et aux épaules : 0,38
-    largeur aux pieds : 0,18.

Certains de ces sarcophages ont été utilisés comme abreuvoirs pour les animaux. En 2004, il en subsiste encore un aux Maisons Rouges.

La toponymie conserve la trace d’une nécropole funéraire réservée aux enfants non baptisés :  Combe des Enfants, lieu-dit d’un champ situé près du Suquet . Dans ce champ ont été mis à jour des sarcophages d’un ancien cimetière mérovingien.

Un autre cimetière mérovingien a été découvert, dans le bourg même (entre la mairie et l’ancienne halle), lors des travaux d’assainissement réalisés en 1959. L’une des tombes mises à jour contenait une pierre polie déposée près du squelette, sans doute un outil de tisserand. Cette pierre est actuellement en dépôt au musée Labenche de Brive.


Date de création : 06/08/2020 11:41
Catégorie : Au fil des siècles -

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

  

Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut.   Marcus Tullius Cicero dit "Cicéron" (106-43 avant J-C.)