En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 

Bienvenue sur le site de l'association Multi-Medi@ à Gignac Lot

 
 
 

Roger Pestourie

Roger_Pestourie.jpg
 

Voici en quelques lignes le parcours atypique de ce Gignacois né à Sireyjols en 1920 :

Certificat d’études à 11 ans

Ouvrier agricole à Gignac pendant 4 ans

Casseur de cailloux le long des routes

Exploitant agricole pendant le service militaire de son frère

Capitaine de l’équipe de foot de Gignac « Les lions du Haut Quercy »

En 1936, grand admirateur de Jaurès ; il adhère aux Jeunesses Socialistes, crée un groupe à Gignac et devient responsable départemental

En 1937, il adhère aux Jeunesses Communistes avec les jeunes Gignacois

Résistant de la première heure, puis haut responsable dans la Résistance (sur 8 départements autour de Gignac, ensuite à Lyon)

    Condamné par Vichy à 5 ans de travaux forcés en 1943

    Condamné à mort par les Nazis (par contumace)

     A été premier adjoint au maire de Bron (élu communiste pendant 42 ans)

    Responsable du centre de Sécurité Sociale

    Député suppléant du Rhône

    Critique d’Art

    Collectionneur de peintures (Thème privilégié : la femme)

 

 

  roger pestourie 1944.JPG


Bienvenue à l'espace Roger Pestourie - Ville de Bron

  

  

Né à Gignac en 1920 dans une famille paysanne modeste, Roger Pestourie était devenu une personnalité de premier plan.

Résistant de la première heure à Gignac, dès juin 1940, puis dans la région lyonnaise, condamné à cinq ans de travaux forcés en 1943 par contumace par le tribunal d’Agen, condamné à mort par le tribunal militaire allemand de Lyon, il a travaillé étroitement avec Jean Moulin qui l’avait chargé d’unifier les mouvements de jeunesse de la Résistance dans la région sud-est. Le parcours de ce militant communiste s’identifie à la Résistance à l’occupant nazi et à Vichy.

Cofondateur du front uni de la jeunesse patriotique ; élu de Bron pendant 42 ans, Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres, cet érudit autodidacte a toujours été un militant fidèle à ses idées, un humaniste engagé qui a lutté avec vigueur et enthousiasme contre les injustices. Responsable départemental du Secours populaire, il a été l’un des fondateurs de la Sécurité sociale dans le département du Rhône et il était un fervent défenseur des valeurs et des idéaux portés par le Conseil national de la Résistance.

Il a mené un travail de mémoire essentiel en partenariat avec le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation et publié le récit de sa vie, une vie hors du commun. Il a également participé à des émissions de radio et de télévision. Ses livres, une video et une copie sur CD des émissions de radio sont déposés à la bibliothèque de Gignac, une commune où il aimait revenir dans sa maison de Sireyjols.

Grand passionné d’art et de peinture, il était également critique d’art; et collectionneur de tableaux de l’école de Lyon. C’est une personnalité d’exception, énergique, éprise de justice, un orateur de talent et d’une grande culture qui vient de s’est éteint brusquement à Bron, chez lui, au milieu de ses livres et de ses tableaux, comme il l’avait toujours souhaité.

Lors de son inhumation au cimetière de Bron vendredi 21 janvier 2011 en présence d’une foule considérable, un vibrant hommage lui a été rendu par ses amis de la Résistance, les militants du Parti Communiste, les amateurs d’art, et par Annie Guillemot, maire de Bron. C’est sur des chansons de Jean Ferrat et Aragon et dans un cercueil de chêne – en mémoire des chênes de Sireyjols - que ce Gignacois s’en est allé.

  

  

RP.jpg

   

  

Roger Pestourie à la bibliothèque

Roger Pestourie, Du Quercy à la Guille, Editions BGA Permezel, 1994

Roger Pestourie, La Résistance c’était cela aussi, Editions sociales, 1969

Roger Pestourie, L’inspiration, Ed. Sang d’Encre, 2006

Le fonds Roger Pestourie (plaquette des archives du Centre d\'Histoire de la Résistance et de la Déportation)
Roger Pestourie "Elles" Catalogue d'exposition, Collection Roger Pestourie, du 23 mai au 3 juin 2005, Salon d'honneur de l'Hôtel de Ville de Bron

Video VHS Roger Pestourie ou l'indomptable jeunesse, 26 min., Ed. Chromatiques Lyon

La bibliothèque s'est enrichie de documents offerts par Roger Pestourie, ce Gignacois devenu acteur de l’Histoire de France. Il s’agit de 15 CD audio d’émissions réalisées en 2007 par Radio Canut, une radio de la région lyonnaise, des entretiens avec Roger Pestourie. Dans six de ces entretiens, Roger Pestourie retrace son enfance et sa jeunesse à Gignac : CD 1, 2, 3, 4, 12 et 13

CD 1 : Une culture paysanne
CD 2 : La jeunesse communiste

CD 3 : Militant du PCF depuis 1937

CD 4 : La Résistance (2 CD)
CD 5 : Construire la Sécurité Sociale
CD 6 : Elu communiste à Bron pendant 42 ans
CD 7 : Le Secours Populaire Français
CD 8 : Les intellectuels et l'Université nouvelle de Lyon
CD 9 : L'Art et l'APA
CD 10 : La part des femmes
CD 11 : Les Amis de l'Histoire

CD 12 : Les miens

CD 13 : Le poids des mots

  

   

CD 1 et 2 Le poids des mots


Catégorie : Des personnalités liées à Gignac -


Réactions à cet article


Réaction n°1 

par PESTOURIE le 15/08/2020 10:29

Merci pour cet hommage à mon oncle.

2 petites corrections :
Il était maire-adjoint de Bron et député suppléant du Rhône .
Bravo à tous pour ce nouvel enrichissement du site et ses multiples informations détaillées.
Claude Pestourie