En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 

Bienvenue sur le site de l'association Multi-Medi@ à Gignac Lot

 
 
 

Monseigneur Rol

Né le 22 mai 1926 à Thiviers (Dordogne), le futur évêque passe une partie de son enfance à Vielfour, chez ses grands-parents, pendant la guerre 39-45.
 
A Vielfour le 30 juillet 1944
Lors de la remontée du train blindé, les allemands ont tiré un obus qui est tombé sur la maison Gandois. Georges Rol, devenu Monseigneur Rol  évêque d’Angoulême, avait 17 ans et il gardait les vaches : il s’est enfui dans les bois de La Valette pour se cacher.

Il exerce d'abord son ministère en Corrèze
Georges Rol suit ses études au séminaire de l’Institut catholique de Toulouse, et il est ordonné prêtre en 1953. D’abord professeur pendant quatre ans au séminaire d’Ussel, avant d’être nommé aumônier diocésain de la Jeunesse étudiante chrétienne (JEC) et de la Jeunesse étudiante chrétienne féminine (JECF). Il devient ensuite curé de Malemort, puis, à Tulle il s’occupe de la paroisse universitaire et du monde de la santé. En juin 1967, il devient curé de la paroisse Saint-Martin à Brive, puis doyen et vicaire épiscopal de la ville.

ensuite à Angoulême
Il est nommé évêque coadjuteur du diocèse d’Angoulême par Paul VI en 1973, aux côtés de Mgr René Kérautret. Il devient évêque d’Angoulême après la démission de ce dernier, en 1975, et le restera jusqu’en 1993.
Comme évêque, Mgr Georges Rol ordonne notamment les 7 premiers diacres permanents du diocèse d’Angoulême. Il développe le jumelage entre son diocèse et celui de Koudougou, au Burkina Faso, en organisant des échanges et la mise à disposition de prêtres entre les deux diocèses. Le 6 mai 1984, à Séoul, en Corée du Sud, il participe à la canonisation par Jean-Paul II du Père Pierre Aumaître, un prêtre des Missions étrangères de Paris, martyr en Corée et originaire de Charente.

au Bénin, puis à Gignac
Il se retire à l’âge de 67 ans et part pour le Bénin, où il enseigne au grand séminaire de Ouidah jusqu’en 1998, date de son retour en France, plus précisément à Brive. Il continue alors à exercer son ministère paroissial à Gignac.
Curé de Gignac
En juillet 2008, Mgr Rol, évêque émérite d’Angoulême, devient curé de Gignac et réside au presbytère de Cressensac. Proche de ses paroissiens, qu’il connaît bien, et depuis longtemps pour certains d’entre eux, Mgr Rol a laissé des traces matérielles de son passage à Gignac.

En septembre 2005  il a offert à la bibliothèque de Gignac une bible qu’il a dédicacée : " Pour la bibliothèque municipale de Gignac cette Bible qui est Lumière sur la route des chrétiens et de tous les hommes. +Georges Rol évêque émérite d'Angoulême desservant la paroisse de GIGNAC 7 septembre 2005".

dedicace.jpg

Une statuette nouvelle à la chapelle Sainte Anne
En 2005, sur proposition de Monseigneur Rol, une souscription est lancée auprès des fidèles pour qu’une nouvelle statue soit installée dans la niche extérieure en remplacement de l’ancienne, très délabrée (têtes cassées). Le 24 juin 2005, Georges Delpech, en présence de Monseigneur Rol, procède à l’installation de la nouvelle statue en pierre reconstituée. Cette statue a été achetée en Bretagne, à Sainte-Anne-d’Auray (Morbihan), où le culte voué à cette sainte est encore vivace.

sainte anne 2.jpg
En 2004, Sainte Anne et l'enfant Marie (têtes cassées).

sainte anne 1.jpg
Mgr Rol présente la nouvelle statuette

lachablancherie croix.jpg
Le samedi 18 octobre 2008 le nouveau calvaire de La Chablancherie a été béni par Mgr Rol
en présence des habitants du village initiateurs du projet
et des habitants des hameaux voisins.

Lors de son départ du groupement paroissial, Mgr Rol avait été reçu par les maires de Gignac, Cressensac et Cuzance  le 22 juin 2009.

depart.JPG

Ce matin-là, Guy Louradour, maire de Cressensac, Marcel Labroue, maire de Gignac, Jean Luc Laborie, maire de Cuzance, et une douzaine de conseillers municipaux des trois communes ont reçu à la mairie de Cressensac Mgr Rol et partagé avec lui le verre de l'amitié à l'occasion de son départ en "retraite" à Angoulême. Lors de cette rencontre, cordiale et teintée d'humour, Mgr Rol a évoqué sa famille, ses souvenirs d'enfance à Gignac (sa mère est née à Vielfour) et des épisodes savoureux de sa vie épiscopale. Les maires ont souligné sa tolérance, son esprit de dialogue et son ouverture d'esprit, puis ils lui ont offert un cadeau. Marcel Eugène Labroue lui a remis au nom du conseil municipal de Gignac la collection complète des documents sur Gignac publiés par la bibliothèque, de quoi se replonger de temps en temps dans la vie passée et présente de la commune qui lui est familière depuis si longtemps.

eveques_cure.jpg
Marcel Eugène Labroue, maire de Gignac, offre à Mgr Rol
la collection de documents "Histoire et patrimoine de Gignac" publiés par l'association Multi-Medi@

Mgr Rol est décédé le jeudi 13 avril à l’âge de 90 ans. Ses obsèques ont eu  lieu le jeudi 20 avril 2017 en la cathédrale d’Angoulême  et il a été inhumé dans la chapelle de la Vierge de la cathédrale.

Homélie de Mgr Gosselin pour les obsèques de Mgr Rol

Le Père Boullet évoque Mgr Rol 

Le Père Plantevigne évoque Mgr Rol

Mgr ROL sur Wikipedia


Catégorie : Des personnalités liées à Gignac -


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !