En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 

Bienvenue sur le site de l'association Multi-Medi@ à Gignac Lot

 
 
 

1910 Elargissement de la Grand-rue

La traverse du bourg

Dès 1881, le conseil municipal fait faire une étude de la traversée du bourg,"trop étroite". On craint que l’accroissement de la circulation soit important après l’ouverture de la gare. On peut lire dans les archives : "Rue étroite et très dangereuse, largeur de 1 m 70 sur la plus grande partie du parcours, ce qui occasionne de fréquents accidents qu’il est impossible d’éviter, surtout pendant l’hiver."
Le Conseil Général finira par donner son accord pour l’élargissement de la rue principale du bourg en 1893. Le 16 juin 1895 la commune emprunte 1500 francs sur 30 ans pour la construction de la traverse. En 1897, il y avait eu une promesse de vente de la maison Cérou qui devait être détruite en partie pour l’élargissement de la traverse (1250 francs, Cérou à La Bertine, commune de Saillac). Cette grande maison avec toit à la Mansard sera détruite en 1904-1905 et, à sa place, mais en retrait de la rue, sera construite la nouvelle école.
Le 13 septembre 1908, la commune procède à l’acquisition d’une partie de la maison Vergne, limonadier, et d’une partie de la maison Veyssière, maître d’Hôtel (suite à la première demande de 1894). "Ces deux maisons sont dans l’axe du chemin, il résulte un grand danger pour la circulation dans le bourg, de graves accidents sont à craindre à l’avenir en raison des nombreuses automobiles passant sur ledit chemin."  En 1909 : signature des promesses de vente. L’année suivante débutent les travaux d’élargissement de la rue principale.

maison restau.jpg
Avant la réalisation de la traverse
la façade côté rue de la maison de droite sera démolie et reconstruite en retrait.

rueelargie.jpg
Vers 1912, après élargissement de la rue et construction de trottoirs
A gauche, le genièvre incliné indique la présence d’un restaurant.
Les deux plans sont reproduits à la même échelle.

PC 1830.jpg
La comparaison entre le Plan cadastral de 1830 et le Plan cadastral de 1953

fait apparaître l'importance des travaux réalisés.

PC1951.jpg


Catégorie : Un patrimoine détruit -


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !