En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Bienvenue sur le site de l'association Multi-Medi@ à Gignac Lot

 
 

Démographie

Agenda

Agenda des événements CAUVALDOR

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Recherche

Recherche

Glottophobie

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://www.gignac-en-quercy.fr/data/fr-articles.xml

Billet d'humeur signé Robert Vayssié

Avez-vous été victime de glottophobie ?
Moi, oui. Et le nouveau premier ministre, Jean Castex, est lui aussi  victime de discrimination en raison de son "léger" accent Gersois. Depuis sa nomination au poste de premier ministre, Jean Castex est raillé sur les réseaux sociaux pour son accent du Sud-Ouest.  Le sociolinguiste Philippe Blanchet. a "inventé" ce néologisme pour parler de cette discrimination largement ignorée, et pourtant très répandue : la glottophobie. 
Sur les réseaux sociaux, les internautes rivalisent d'imagination pour décrire l'accent gersois du nouveau premier ministre, Jean Castex, avec toujours une pointe d'ironie ou de mépris. On parle de son "accent chantant", "avec du soleil dans la voix", de son "fort accent piting kong" en faisant apparaître en fin de syllabe nasalisée le "g" auquel nous sommes tellement habitués ici à Gignac. Hélas, c'est cela la France aussi, le mépris des gens du Nord pour les gens du Sud.

Une sélection par l'accent
Derrière cette glottophobie se cache "une sélection implicite", dans un cas classique de discrimination linguistique. Pour beaucoup, ces métiers et ces postes sont réservés à une partie de la société, à des personnes issues de la classe supérieure parisienne. Plusieurs ministres ont déjà ressenti cela. On leur a fait sentir qu'avec leur accent, ils ne pourraient réaliser qu'une carrière essentiellement  locale. Il y a barrage. Tel a été le vécu de Carole Delga lorsqu'elle était Secrétaire d'Etat.
Il suffit de regarder les journaux télévisés. On ne recrute que des journalistes dits "sans accent", c'est-à-dire des journalistes parlant avec l'accent des rois de France, celui du Val de Loire et de la région parisienne.

Rejet des gens du Sud
Ce ne serait  pas sérieux qu'un présentateur de JT parle avec l'accent du Lot ou celui de Perpignan ? Allons donc ! On ne tolère des journalistes avec l'accent du midi qu'en sport ou dans le domaine culinaire. On a connu Roger Couderc de Souillac, Albaladejo de Dax, plus récemment le Lotois Fabien Galthié avant qu'il ne devienne le sélectionneur de l'équipe de France de rugby, ou encore la Gersoise Maïté.
Les réseaux sociaux s'en donnent à coeur joie. Au hasard sur les réseaux sociaux : "C'est chelou avec un accent sud (ouest)", peut-on lire après le discours d'investiture de Jean Castex. Paris Match n'est pas en reste qui écrit sous la plume de Bruno Jeudy : "Le nouveau Premier Ministre Jean Castex n'est pas là pour "chercher la lumière". Son accent rocailleux genre 3e mi-temps de rugby affirme bien le style terroir."

 Discrimination institutionnalisée
Souligner de la sorte l'accent d'un interlocuteur est considéré comme une discrimination. Cela s'appelle la glottophobie. L'inventeur de ce concept, le sociolinguiste, Philippe Blanchet "n'est pas étonné" par ces réactions. "C'est de la glottophobie institutionnalisée, estime-t-il. Dès lors que l'on remarque l'accent d'une personne, c'est rarement pour le valoriser. C'est toujours quelque chose de bizarre, même dit gentiment, il y a un sous-entendu d'incompétence. "Il a un accent chantant, c'est très agréable". Les gens qui disent ceci pensent à leurs vacances et au soleil, comme si dans le sud on ne travaille pas."
Jean-Michel Aphatie, journaliste sur France-Infos, a lui aussi été victime de propos désobligeants à cause de son accent Tarnais : "Je lis dans tous les journaux ce matin que Jean CASTEX  a un accent. Mais bande de nazes, vous avez tous UN ACCENT!!!! (Sauf moi). Etonnant, non? L’autre jour, sur un plateau de télévision, un juriste distingué a commencé à m’imiter pour se moquer de mes arguments. La connerie, ce n’est pas comme le pétrole, il y en a encore beaucoup dans le sous-sol " français.
https://t.co/KirWf6aRkz — jean-michel aphatie (@jmaphatie) July 3, 2020

Cette discrimination se retrouve même dans un dictionnaire comme le Robert
Définition du mot patois donnée par le Dictionnaire Robert : "Parler, dialecte local employé par une population généralement peu nombreuse, souvent rurale et dont la culture, le niveau de civilisation sont jugés comme inférieurs à ceux du milieu environnant (qui emploie la langue commune)". La langue d'oc n'est pas un patois, ce terme péjoratif a été utilisé par la 3e République pour discréditer l'occitan au profit de la langue d'oïl parlée à Paris.

Une loi en préparation
Pour lutter contre ces discriminations, le député de l'Hérault, Christophe Euzet a déposé un projet de loi : "Dès que l'on prend la sphère de l'expression publique comme les médias, la télévision, le cinéma, le théâtre, la haute fonction publique et la politique, on se rend compte que le français est déclamé avec un seule intonation de voix. C'est l'intonation de voix parisienne."  Philippe Blanchet voit malgré tout à travers cette nomination du maire de Prades (Pyrénées Orientales) "un beau signal."  Le chercheur espère qu'au-delà des moqueries, la présence de Jean Castex comme premier ministre fera "évoluer la société française."


Date de création : 18/07/2020 09:50
Catégorie : Gignac terre d'oc -

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

  

Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut.   Marcus Tullius Cicero dit "Cicéron" (106-43 avant J-C.)