En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 

Bienvenue sur le site de l'association Multi-Medi@ à Gignac Lot

 
 
 

Aujourd'hui, à Gignac ?

Seuls les plus anciens d'entre nous comprennent et parlent la langue d'oc. Très peu de jeunes l'utilisent, et pourtant ils sont devenus les dépositaires d'un patrimoine oral millénaire. Ce que disait le conteur malien Amadou Hampaté Bâ est également vrai à Gignac : "Quand un vieillard meurt, c'est toute une bibliothèque qui disparaît."
Les troubadours ont disparu depuis longtemps? Pas si sûr. Nous avons à Gignac un auteur de chants en occitan métissé de français, Marcel Labroue, qui a écrit au moins deux chansons et composé la musique. Lors de certaines occasions on peut l'entendre chanter le poème suivant qu'il accompagne à l'accordéon.

Vent folet vent fòlor (1)

Paroles et musique Marcel-Eugène Labroue, mars 2006

Sur le chemin du moulin
Lo vent folet m’a dich aqueste matin (2)
Prends garde à toi ne te tourne pas la tête
Observe bien tout ce qui t’entoure
(tous ceux qui t’entourent)
 
Sur le chemin du moulin
Regarde-toi dans l’eau du Touron
Pour te voir tel que tu es
Et savoir si tu es droit
 
Refrain
Triolet

Vent folet vent fòlor
Triolet
Vent folet vent fòlor
 
Sur le chemin du moulin
Lo vent folet m’a dich aqueste matin
Nourris-toi de la différence des autres
Enrichis-toi de ce que tu as dans la tête


Sur le chemin du moulin
Entends le vent qui chante la chanson
Au bout du ciel là-haut sur le pech
(au bout d’la route là-haut sur le pech)
Il te donne ta lumière
(donnant du sens à ta vie)
 
Refrain
Triolet

Vent folet vent fòlor
Triolet
Vent folet vent fòlor
Sur lo camin del molin (3)
Lo vent folet m’a dich aqueste matin
Pren garda a tu ne te vira pas la testa
Druba tos èls sus çò que t’entora
 
Sur lo camin del molin (4)
Avisa te dins l’aiga del Toron
Per te veire tel que ses
E trobar se ses drech
(e ne pas oblidar d’ont venes)    

(1) Prononcer : vèn foulè vèn folour. Traduction : Vent qui tourbillonne, vent de folie.
(2) Prononcer lou vèn foulè mo di oquèchté moti. Traduction : le vent qui tourbillonne m’a dit ce matin.
(3) Prononcer chu lou comi dèl mouli lou vèn foulé mo di oquechté moti prén gardo o tu né té viro pa lo tèchto drubo tojèl chu cho qué téntoura.
Traduction : Sur le chemin du Moulin Le vent qui tourbillonne m’a dit ce matin Prends garde à toi ne tourne pas la tête Ouvre tes yeux sur ce qui t’entoure.

(4) Prononcer chu lou comi dèl mouli ovijo té din laïgo del touroun per té veïre tèl qué ché é trobo ché ché dré (é né pa oublida doun vèné).
Traduction : Sur le chemin du Moulin Regarde-toi dans l’eau du Touron Pour te voir tel que tu es Et trouver si tu es droit (et ne pas oublier d’où tu viens).

A LA BIBLIOTHEQUE

La bibliothèque de Gignac dispose d’une base de documents permettant d’appréhender la langue d’oc. Ils sont à la disposition de tous et peuvent être empruntés.
Des dictionnaires
Dictionnaire occitan/Français de Louis Alibert, Institut d’Estudis Occitans, Toulouse, 1965
Dictionnaire normatif Limousin-Français de Gérard Gonfroy, Editions Lemouzi, Tulle, 1975
Lexic elementari Occitan-Francés et Français-Occitan, Institut d’estudis Occitans, 1996
Recherches et observations sur le patois du Quercy, éditions Jeanne Laffitte, réédition de l’ouvrage de Paul Lescale, Cahors, 1923
Dictionnaire Français/Occitan d’Yves Lavalade, Editions Lucien Souny, Limoges, 2001
Une grammaire
Grammaire limousine, de Michel Tintou, éditions Lemouzi, Tulle, 1983
Des méthodes d’apprentissage
L'occitan sans peine d'Alain Nouvel, Méthode Assimil, 1975
Lire et écrire l'occitan, de Raymond Chabbert, Vent terral, 2005
L’occitan redde e ben : lo limosin, omnivox international, Paris, 1979
Des récits
Une BD : Un espet d'Asterix lo Gallés, Lo torn de Gàllia d'Asterix, Dargaud éditeur, 1978
Le Petit Prince - Edition en occitan-languedocien : Lo princihon / Antoine de Saint-Exupéry.
«Una estranha votz pichonèla me desrevelhèt. Me fasiá : «Se vos plai... dessenha-me un moton !» Me quilhèri coma folzejat pel tròn. Me freguèri plan los uèlhs. Regassèri. E te vegèri un omenet, quicòm d'extraordinari, que m'espiava grèvament.
 

Des réactions en occitan phonétique sur le forum du site

Forum : Sujet n° 26 - Réponse n° 2 - par marissou le 25/05/2008 @ 20:54
Bouncher,
Countuni el moun patois...
Opré notro rencountro "aux portes ouvertes", aï vijita lou vilatsé. E brabé.
Vous imboye  uno portido déou documents "patois".
Bouno lecturo é bouno chérénado.
Marissou
PS/ Mé coumo mé cal fa per imboya tout_oco ???

Forum : Sujet n° 26 PORLA PATOIS - par Marissou le 06/05/2008 @ 13:23
Boundzour !
Béni dé bijita lou site é chouil countinté. Coy intéréchein é brabé, chabé ! Félichitéchïou. Co mo fa bien plogé dé lètsi tout oco. Mo grand-mayré cantabo "turlututu...".
Chouil noccudo o Pincha (Pinsac) é aïmi plo lou patois, mé chabi pas bien lou porla (ni l'écrire !). Fojin coumo poudin...
Chen tré dé lo mèmo fomillo qu'éccriben ein patois phonétique. Coy lou patois del causse (Calès) é de la vallée (Pinsac). Oben fa un "recueil des expressions locales, un répertoire et quelques verbes conjugués". C'est grace aux -rares- personnes de la famille qui parlent encore patois que nous avançons petit à petit... Nous aimerions trouver d'autres interlocuteurs pour avoir davantages d'échanges et progresser. Là, par exemple, je ne sais pas bien traduire les deux phrases qui précèdent...
J'ai bien noté qu'il y avait une journée "portes ouvertes". Si je suis encore dans la région, je viendrais.
Ol co qué bé !


Catégorie : Gignac terre d'oc -


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !