En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Nouvelles

 Quand on fouille dans les archives du site... - le 13/04/2021 17:48 par bibliotheque

Voilà 20 ans que le site de la bibliothèque existe. Et quand on fouille dans les archives "Actualité", on tombe parfois sur des infos insolites. Voici des photos faites au moulin, puis près de la salle polyvalente, le 9 mai 2003.

01.jpg

Des manoeuvres militaires : l'arrivée des soldats sur le plateau du moulin...

                
02.jpg

Camions déchargés, puis camouflés...
         

03.jpg
    

04.jpg

05.jpg

Lire la suite


Depuis le 3 avril 2021, sur l'ensemble du territoire métropolitain, les déplacements liés à l’activité physique individuelle, à la promenade ou aux besoins des animaux de compagnie sont autorisés dans un rayon maximal de dix kilomètres autour du domicile, sans limitation de durée et sans attestation de déplacement à condition de pouvoir présenter un justificatif de domicile. Mais qu'en est-il dans le cas d'une commune "frontalière" ?

Non seulement nous n'avons théoriquement pas le droit de nous faire vacciner à Brive (ce n'est pas notre département), mais nous n'avons pas le droit non plus de changer de Région. Interdiction d'aller à Estivals, Nadaillac ou Borrèze ! Et attention à la Pierre des Trois Evêques de rester du bon côté du muret ! Nous n'avons droit qu'à un quart de cercle.
                                

quartdecercle10km.jpg
                   

Alors où pouvons-nous aller ? A Cressensac, à Cuzance, mais pas à Souillac si on habite dans le bourg. Et si on habite à La Veyssière on peut aller jusqu'à la salle polyvalente de Cressensac, mais pas plus loin sans attestation dérogatoire !
                                        

quartdecercleveyssiere.jpg

  

On peut lire sur le site de la mairie de Cressensac : "Les déplacements à plus de 30 km et inter-régionaux sont interdits sauf motifs impérieux ou professionnels. Cependant la commune de Cressensac-Sarrazac étant située en limite de département une tolérance de 30 km est acceptée. (attestation dérogatoire) "

Lire la suite


Nouveau don d'objets anciens pour le site du moulin - le 04/04/2021 13:20 par lopatrimoni

Un habitant d'Estivals a fait don à l'association de deux roues de charrette et d'une charrue ancienne à un soc non réversible et à charpente en bois (début 19e s). Cette charrue fonctionnait sans l'aide d'un avant-train, sans roues ou roulettes.

L'ensemble sera  présenté lors des animations futures sur le site du moulin.


          

01 roues.JPG
                

02roue.JPG
                     

03 charrueversoir.JPG

Lire la suite


Joyeuses Pâques de la part des Saint-Bonnet... - le 02/04/2021 17:55 par Multimedia

CinqBonnets.JPG

Photo Cathy Pluvinage...

Lire la suite


Non, madame (ou monsieur), vous avez cinq fois tort ! - le 01/04/2021 17:55 par benevolesdupatrimoni

Pour la première fois depuis le 17 juin 2017 un tag a fait son apparition sur un panneau du moulin.
                

01pelouse.jpg

02pelouse.jpg

     

1) Oui, protégez vous aussi les mots ! GREZE s'écrit avec un Z ! Avant d'écrire une bêtise, consultez un dictionnaire !

2) Ici, sur cette colline, nous n'avons pas de grèzes : en géologie, les grèzes désignent des sols calcaires composés de graviers qui recouvrent des versants calcaires. Par exemple, les meules exposées près du moulin ont été taillées dans des grèzes. La pelouse qui entoure le moulin est bien une pelouse sèche propre aux Causses du Quercy (entre autres) et qui se caractérise par une flore, une faune et un sol particuliers. Le sous-sol est constitué uniquement de roches calcaires.

3) Respectez le travail des élus qui ont souhaité protéger ce site avec la pose de ces panneaux qui ont un coût pour la collectivité.

4) Comment voulez-vous que nos jeunes respectent murs et panneaux si des adultes, qui se croient instruits ou cultivés, ne leur donnent même pas l'exemple ?

5) Plutôt que de vous cacher derrière un tag anonyme, il eût été plus judicieux que vous en parliez soit avec les bénévoles qui s'investissent dans la vie de ce site soit en envoyant un mail à la mairie de Gignac.

Cette réponse sera affichée sur le panneau tagué.

            

Vous pouvez réagir en cliquant sur ce lien puis sur "Réagir à cet article"

Lire la suite


La bibliothèque reste ouverte... - le 01/04/2021 11:56 par Multimedia

Nous en avons eu la confirmation par la Bibliothèque Départementale du Lot, la bibliothèque de Gignac reste ouverte pendant le confinement.
Vous pouvez donc venir nous voir le mercredi de 14 h à 16 h et le dimanche de 10 h à 12 h.
Ne pas oublier un justificatif de domicile (l'attestation n'est pas obligatoire dans un rayon de 10 km)....
A bientôt.

Lire la suite


Le printemps a commencé le 20 mars cette année. L’équinoxe de printemps a précisément eu lieu à 10h37 ce samedi. Mais pourquoi l’équinoxe de printemps, souvent associé à la date du 21 mars, tombe-t-il un jour plus tôt en 2021 ?

Depuis la fin du 16e siècle, nous utilisons le calendrier grégorien. Ce calendrier solaire, divisé en 12 mois, ne rend pas compte d’une réalité : la Terre met 365,2422 jours (ou environ 365 jours, 5 heures et 48 minutes) à faire une rotation autour du Soleil. En d’autres termes, il y a un écart entre ce qu’on appelle l'année tropique et l’année calendaire.

L’équinoxe reviendra un 21 mars en… 2102

Ce décalage est compensé par les années bissextiles : elles consistent à ajouter un jour de plus, tous les 4 ans, à la fin du mois de février. Ce choix a une conséquence sur la date de l’équinoxe, qui se trouve décalée. L’équinoxe de mars ne tombera plus un 21 mars avant 2102...

Lire la suite


Mathilde est née au péage de l'A20 - le 29/03/2021 06:50 par multimedia

Aujourd'hui dimanche des Rameaux - le 28/03/2021 09:57 par multimedia

Dans le calendrier de l'Eglise catholique il était une fête familière à beaucoup de Gignacois. C'était le dimanche des Rameaux, le dimanche qui précédait Pâques. Les fidèles portaient à l'église pour la faire bénir pendant la messe une branche de laurier ou de buis. Les branches qu'apportaient les enfants étaient garnies de rubans, de biscuits ou de petits chocolats recouverts de papier alu. Le laurier béni le jour des rameaux était distribué dans la maison ou suspendu aux portes des étables ou des granges, parce qu'on croyait qu'il protégeait tout ce qui se trouvait à l'intérieur. Cette tradition existait encore partiellement en 1979.
Voici des images filmées à la sortie de la messe des Rameaux 1979 par Suzanne et Georges Delpech. Beaucoup de fidèles portent encore une branche de laurier, mais les garnitures et friandises des rameaux portés par les enfants avaient disparu depuis déjà plusieurs années :

               

Lire la suite


Soucieuse de transparence et d'efficacité, la Fondation du Patrimoine a mis en place des outils pour mesurer l'impact économique et social de ses projets et de ses aides. Pour cela elle a fait réaliser par le Bureau d'Etudes Pluricité sept études de cas. Le but : mesurer, apprécier, qualifier les impacts multidimensionnels d'un acteur central qui oeuvre à la sauvegarde et à la valorisation du patrimoine français. Le moulin de Gignac fait partie des sept études de cas.
                          

La mesure de l’empreinte socio-économique des projets restaurés à l’échelle locale

Approche territorialisée des effets économiques et sociaux induits par la restauration du patrimoine

Sept études de cas ont été réalisées sur sept projets locaux restaurés dans les trois dernières années et qui ont bénéficié du soutien et de la Fondation du patrimoine : le Théâtre de Nevers (58), la façade du café de Villedieu (84), la sculpture de la basilique Saint-Martin de Tours (37), l’église Saint-Étienne de Lacanche (21), le moulin à vent de Gignac (46), le fort de la Sauvetat (63) et la salle Sthrau de Maubeuge (59). 
                 

Une synthèse croisée des enseignements

Valorisation des constats et enseignements transversaux tirés des différents travaux de collecte réalisés, à la fois sur le volet quantitatif/économique et qualitatif/sociétal.

La monographie de 40 pages intitulée "Etude d'impact socio-économique Etude de cas : le Moulin à vent de Gignac peut être consultée sur le site de la Fondation du Patrimoine.
         

EtudedecasGignac.jpg

Cliquer sur ce lien

L'étude devait être réalisée sur place, un jour d'ouverture du moulin, avec enquête auprès des visiteurs,mais les conditions sanitaires ont rendu impossibles toutes les rencontres qui étaient prévues. La collecte de renseignements s'est faite uniquement par téléphone ou via Internet (ce qui explique que des noms propres soient écorchés ! et des chiffres mal retranscrits - 6000 habitants au lieu de 670 par exemple).
                       

Dernière précision :

Dans la prochaine campagne de communication de la Fondation du Patrimoine, parmi les visuels utilisés, on pourra voir deux photos du Moulin de Gignac : le moulin tel qu'il était en 1975 et le moulin tel qu'il est aujourd'hui.

Lire la suite