En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Curiosités architecturales

02 imagette.JPG
Cette statuette est située quelque part sur le territoire communal.
Que voyez-vous ?
Cliquez sur ce lien, puis sur "Réagir à cet article"

Nouvelles

Décès de Jean-Marie Pelt - le 23/12/2015 19:09 par RobertVayssie

On apprend ce soir le décès de Jean-Marie Pelt, biologiste et grand pourfendeur des dérives dans les pratiques agricoles. Il a donné à Gignac, en août 2010, une conférence dans le cadre du marché éco-citoyen d'Ecaussystème. Un public très nombreux avait assisté à sa "leçon d'écologie raisonnée". Il avait été l'un des premiers  à pointer les dangers de l'amiante et plus tard des OGM, et à montrer le lien entre cancers et pesticides. En 2012, en plein campagne électorale, Jean-Marie Pelt avait appelé le prochain président de la République à faire de la défense de l'environnement "sa priorité absolue". Jean-Marie Pelt avait 82 ans.

confpelt.jpg

Jean Marie Pelt à Gignac

jmpelt.jpg

Conférence de Jean-Marie Pelt devant un public nombreux malgré la très forte chaleur

Ecaussystème 2010, c'était IAM, Jacques Dutronc, mais c'était aussi un cycle de conférences sur l'écologie. Le samedi après-midi, Jean-Marie Pelt, spécialiste de l'environnement et de la biodiversité, avait réussi le pari de réunir plus de 250 personnes sur le thème "Crise économique, solutions écologiques".

Une conférence riche en enseignements scientifiques et politiques. "Qu'est-ce qu'on est sans les autres ? se demandait ce scientifique. Rien. Heureusement de nouvelles valeurs émergent, comme la solidarité". Autrefois chaque génération vivait pour elle-même. Aujourd'hui il faut penser aux générations futures.

Jean-Marie Pelt constatait, amer :" En 2100, nos descendants diront : nos arrière-arrière-grands-pères, avant l'an 2000, nous ont laissé un climat détérioré, et nos pères nous ont laissé une terre pourrie par le nucléaire". Quelle solution alors ?, s'interrogeait-il dans la cour d'une ancienne ferme Gignacoise. Et le biologiste de prôner une économie solidaire en prenant l'exemple des mutuelles. "Là on est sociétaire, on n'est pas client".

Son ami Théodore Monod, très pessimiste sur le futur de l'humanité, lui avait demandé de transmettre quelques semaines avant sa mort le message salvateur : "Aimez-vous les uns les autres". Le public, séduit par cet écologiste de la première heure, avait longuement applaudi le conférencier.

Lire la suite