En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Curiosités architecturales

04 bouc.JPG Sculpture de l'église de Saint-Bonnet
Modillon de l'abside (corbeau sculpté)
Tête de bouc
Péché capital illustré : la luxure

Cliquez sur ce lien

Nouvelles

Des arbres mémorables - le 05/06/2020 21:13 par lopatrimoni

Le chêne de Leygonie est mort. En 2002 la circonférence du tronc à 150 cm de haut était de 4,14 m. Les animaux pénétraient dans son tronc devenu en partie creux. Voici des photos de ce tronc impressionnant. Les deux premières datent de 2011, la troisième a été réalisée en 2002.

chene Leygonie 1.JPG chene Leygonie 2.JPG
chene Leygonie3.jpg
chene leygonie 4.JPG
chene leygonie 5.JPG

Il ne reste plus sur la commune qu'un seul autre arbre remarquable, un tilleul au tronc tourmenté, planté probablement sous Sully, comme le tristement célèbre tilleul du coeur de Gignac, abattu en 1958, et sous lequel se rassemblaient les habitants au sortir de la messe pour traiter des affaires de la paroisse, puis, après décembre1789, des affaires de la commune. Ainsi, le "22 mars 1716, au lieu de Gigniac en Quercy vicomté de Turenne dans la place publique du dit lieu, à l’issue de la messe jour de dimanche au son de la grande cloche, régnant le roy Louis, de pardevant le notaire soussigné et témoins sous-nommés personnellement (...) faisant la majeure partie des habitants du dit bourg et parroisse lesquels cy assemblés pour pouvoir découvrir un petit fond pour entretenir et faire aller l’horloge dudit lieu,  et n’en pouvant point trouver de suffisant s’est  volontairement présenté Jean Delpy, sieur de Lermet, un des principaux habitants du dit bourg, voulant continuer son zèle et augmenter les libéralités qu’il a fait à la construction et achat du dit horloge, et de son bon gré promet et s’oblige tant pour luy que pour ses successeurs a la venir, de pourvoir à l’entretien ou règlement dudit horloge.(...)."

tilleul.jpg

Lire la suite